« Ecouter est peut-être le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu’un ». Jacques Salomé

Image

La médiation

Médiateur agrée par le Centre Nationale de Médiation des Avocats et la Fédération Nationale des Centres de Médiation, Me ROZE est titulaire du D.U. dispensé par l’IFOMENE, leader des centres de formation à la médiation et à la négociation.

Présidente du Centre de Médiation de l’Ardèche et membre administrateur d’ARCADA, centre de Médiation proche de Grenoble, Me ROZE est référencée auprès des Cours d'Appel de NIMES et de GRENOBLE et intervient dans toute la région Rhône Alpes en tant que Médiateur, notamment auprès des Tribunaux (Tribunal Administratif de Grenoble, Tribunal Judiciaire de Privas, Juge aux Affaires Familiales de PRIVAS, Cour d'Appel de Nîmes...).

Un mode de résolution amiable des conflits ?

La médiation est le mode de résolution amiable des conflits le plus abouti. Elle permet de résoudre en quelques mois, ce qui peut prendre des années devant une Juridiction, avec un coût bien moindre. Elle permet également d’éviter les difficultés d’exécution d’une décision imposée par le Juge.

La médiation, le médiateur et le processus

Le médiateur est neutre, indépendant et impartial. Il ne prend pas parti, facilite la reprise du dialogue afin que les personnes puissent trouver elle-même un accord qui leur convienne. La médiation est confidentielle (sauf accord contraire de tous les participants). Ce qui se dit en médiation reste en médiation et ne pourra pas être repris devant un Tribunal.

Qu’elle soit judiciaire ou conventionnelle (hors la saisine du Juge), la médiation se déroule en plusieurs étapes. Le médiateur vous reçoit en principe dans un premier temps individuellement, accompagné de votre avocat le cas échéant. Dans un second temps, une réunion comprenant l’ensemble des participants est organisée. Si d’autres réunions sont nécessaires, elles sont décidées ensemble, rien n’est imposé.

Au cours de ces réunions, transparaît ce qui est important et prioritaire pour chacun, vous permettant de construire les bases d’un accord pérenne.

En Médiation Conventionnelle, le coût de la médiation est en principe pris en charge par moitié entre les participants, mais d’autres répartitions d’un commun accord sont possibles. En Médiation Judiciaire, ceci est fixé par le Juge.

La médiation est possible en toute matière : Médiation familiale (des difficultés pour organiser la garde des enfants ou la séparation des biens, le besoin de résoudre autrement une succession qui dure depuis de nombreuses années devant le notaire ou le Juge...) Médiation conflit de Voisinage (règlementation non respectée, problèmes de droits de Propriété, de bruit, tapage nocturne, de hauteur de mur ou de haie...), Médiation avec un Locataire, Médiation avec un Propriétaire Bailleur, Médiation Copropriété, Médiation entre Copropriétaires, Médiation avec le Syndic de Copropriété, Médiation Agricole, un litige avec une Entreprise ou un Commerçant (travaux réalisés par un artisan ou une Société de Construction, achat de biens...), des conflits entre Associés, des difficultés avec une Administration…

La médiation fait partie des modes amiables obligatoires dans certaines matières avant de saisir le Juge, notamment en matière de Conflits de Voisinage, faute de quoi la demande pourrait être rejetée car irrecevable. Certaines compagnies d'Assurance (Protection Juridique) prennent en charge à hauteur d'un certain montant la médiation.

N’hésitez pas à vous renseigner en appelant le cabinet.

Image
© 2022 Joelyne Roze - Avocate et médiatrice. Tous droits réservés. Réalisé par Arketic